Nadia Ouamrane, le fou rire du yoga: « J’ai juré de faire rire toute l’Algérie »

 

Elle consacre sa vie au savant mélange de rire et de yoga. Nadia Ouamrane nous accueille dans une des salles de la capitale où elle travaille. Elle confie être épuisée à la fin de la journée mais son sourire ne disparaîtra à aucun moment. Nadia dit se sentir « nerveuse » face au petit enregistreur qu’elle regarde de travers.

« Je peux être devant des centaines de personnes tranquillement, mais savoir que vous m’interviewez…».

Sa spontanéité prend vite le dessus. Elle en oublie même l’appareil : elle bouge à gauche à droite, elle chante et elle fait de grands gestes en parlant.

Purification spirituelle

«À un moment donné de ma vie, je me suis retrouvée toute seule quand mes enfants sont partis à l’étranger et je suis tombée sur le site de Sivananda. Ça faisait seize ans que je pratiquait le yoga, mais ça ne me suffisait pas». C’était en 2010, et Nadia n’avait jamais imaginé ce que voulait dire la «vie spirituelle ». Du moins,  pas à ce point.  

À 30 km de la ville française d’Orléans, Nadia commence son Hatha Yoga, sa formation dans un monastère hindouiste où les moines sont habillés avec le traditionnel costume orange. Pendant un mois, depuis 4h du matin et jusqu’au coucher du soleil, Nadia a suivi un programme intensif: karma, yoga, méditation, chant de mantra, philosophie hindouiste, conférences… et deux repas végétariens par jour. Donc surtout pas des vices comme l’alcool ou le tabac ! « C’était dur car ça faisait remonter beaucoup de sentiments. C’était comme une purification ». Plus tard, Nadia continuera sa formation à l’Institut International du Yoga du Rire, ce qui lui a changé la vie. 

 

 

Prisons pour femmes

En collaboration avec l’association la Main Tendue, tous les samedis Nadia donne des cours de yoga du rire dans des prisons de femmes. «J’ai accepté avec grand plaisir cette nouvelle activité », raconte-t-elle. « Mais c’est vraiment dur car je suis très emphatique et j’espère sauver la planète. »

Qu’est-ce que le yoga du rire exactement ? « C’est un nouveau concept qui date de 1995 et qui consiste à rire sans raison, avec la respiration diaphragmatique du yoga ». Il y a le rire de la soupe piquante, du bonjour japonais, le rire après avoir reçu une bonne nouvelle par téléphone… Peu importe, il faut rire. Mais surtout, on le fait dans le respect de tout le monde, on ne se moque pas des autres. « Ici on ne parle pas de religion, ni de race, ni de culture. Il faut faire preuve de tolérance et il ne faut pas juger ces femmes. Tout le monde commet des erreurs et elles paient déjà leurs dettes.» Personne n’est forcé à rire, mais celui-ci est contagieux.

Émotions

Néanmoins, elle parle avec admiration de ses élèves. « Au début, elles ont eu du mal à se lâcher. Elles m’ont confié que le soir, après le cours, elles pleuraient beaucoup mais qu’elles se sentaient en liberté ». Pendant l’heure et demie que dure le cours, elle peuvent extérioriser, crier, danser, rire… « Des choses qu’elles n’ont pas droit de faire en prison ». Mais c’est tout à fait normal, cette thérapie à un effet décontractant. On rit pour pouvoir dégager nos émotions mais aussi nos endorphines, les hormones du bien-être. Néanmoins elles ont aussi des contre-indications, donc il faut le faire avec un vrai professionnel.

 

« C’est dommage de ne pas compter avec un soutien de l’État pour faire plus d’activités car notre association n’a pas beaucoup de moyens ». « Je voudrais propager le yoga du rire dans toutes les prisons du monde, les hôpitaux, les entreprises, les maisons de retraites, les magasins, les avions, le métro, la rue…», ajoute-t-elle.

Bientôt, elle aura sa propre salle de yoga à Alger, Nadia Happy Yoga, où elle invite tout le monde. «J’ai juré de faire rire toute l’Algérie, du Nord au Sud, et de l’Est à l’Ouest », rajoute-t-elle avec son grand sourire.

 

Biographie

Nadia Ouamrane est professeur de Hatha Yoga certifiée des Centres internationaux Sivananda de France et du Canada, et de Hatha Yoga certifiée internationale agrée par l’organisation mondiale de Yoga ALLIANCE NEW YORK. Elle est professeur internationale aninmateur et formateur de Yoga du Rire, certifiée agréee et diplomé de l’Institut international du Yoga du Rire à Rennes, et de l’Université mondiale et internationale de Bangalore en Inde.Nadia a suivi une formation certifiante à l’école du Positif à Rennes en Relaxation ludique, Mindfulness jeux d’intelligence emotionnelle et psychologie positive.